Mot du maire

Proissans est une paisible commune du Sarladais, bien implantée au cœur du Périgord Noir. Véritable écrin de verdure niché entre Sarlat-la-Canéda et le futur Lascaux IV, Proissans séduit par son calme et sa tranquillité une population toujours plus nombreuse. De 500 habitants en 1975, nous sommes près du double aujourd’hui.

Avec les membres du Conseil Municipal, notre ambition est simple : poursuivre cet essor en améliorant l’attractivité de Proissans sans sacrifier un cadre de vie préservé et une qualité de vie exceptionnelle.

 

 

 

Nos objectifs ?

Améliorer le quotidien de nos concitoyens, préserver, embellir et moderniser Proissans, enrichir nos rapports humains en multipliant les moments de rencontre et d’échange, renforcer les solidarités et préparer le Proissans de demain.

Sur ce site internet, vous trouverez toutes les informations utiles concernant notre commune…mais le virtuel ne pouvant pas tout, n’hésitez pas à venir nous rencontrer…

 

EDITO DU MAIRE – LETTRE AUX PROISSANAIS N°15 – 2em SEMESTRE 2019

Ce n’est pas sans une certaine émotion que je rédige les dernières lignes de ce dernier « Mot du Maire » de la mandature. Je veux donc profiter de ces quelques phrases pour vous faire part d’une conviction qui s’est forgée tout au long de ce mandat : « si penser de façon globale est nécessaire pour comprendre et répondre aux grands enjeux, c’est d’abord en agissant localement et quotidiennement que l’on est utile à nos concitoyens ».

Comprenez-moi bien, je ne veux pas opposer les lois et les discours nationaux avec les actions que les élus locaux peuvent mener car notre société est si complexe que tout est utile et nécessaire pour l’améliorer.

En revanche, je regrette certaines décisions prises en méconnaissance des enjeux de la ruralité notamment.  Parfois, j’ai même le sentiment que le bon sens ne guide plus les lois votées et que la technocratie a pris le pouvoir. Cette vision trop technique et gestionnaire de notre pays noie les initiatives sous des tonnes de normes et surtout, oublie l’HUMAIN. C’est aussi à cause d’elle et au nom d’une certaine vision de la modernité que tout a été rationalisé et finalement déshumanisé. Peu importe les inconvénients et le sentiment d’abandon que ces décisions peuvent engendrer si le résultat comptable est bon.

A rebours de cette pensée, je crois qu’il est grand temps de remettre l’HUMAIN au cœur de nos préoccupations. Bien sûr cela demande de l’énergie. Il ne s’agit pas de dépenser l’argent que nous n’avons pas.  Nous nous devons, avant tout, de prioriser les actions qui sont utiles à l’amélioration de la qualité de vie, à une meilleure prise en charge des besoins de la population ; des actions qui permettent de favoriser les échanges. En un mot, remettre de la bienveillance, dans les politiques publiques.

C’est par cette volonté qu’avec l’ensemble des élus du conseil municipal, nous vous souhaitons une excellente année 2020 et faisons le vœu qu’elle soit pour vous synonyme de bonheur.

Le MAIRE

Benoît SECRESTAT